Accueil > Recherches > Axe 2 : Modèles et environnements numériques pour la conception en (...) > Instrumentation précoce de l’activité de conception > Interprétation des traces graphiques

Interprétation des traces graphiques



L’architecturologie fait l’objet d’un travail de re-constitution dans l’intention d’être utilisée par un système informatique multi-agents, capable de reconnaître et d’interpréter des traces et des actions graphiques. Son développement emprunte des techniques de reconnaissance des formes telles que les chaînes de markov. Partant des « dromies » et des « échelles architecturologiques », il s’agit de développer de nouveaux outils permettant d’assister les architectes concepteurs dans la mise en œuvre de certaines opérations de conception.




Voir ci-dessus le "Croquis d’un projet imaginaire" (C. Lecourtois) sur lequel sont identifiées des métadromies / liste des douzes métadromies


Exemple de reconnaissance de dromies par le système multi-agents : Dans cet exemple trois agents : Homodromies, Antidromie et Isodromie réagissent aux traces produites par l’utilisateur et affiche un score de reconnaissance. La dromie reconnue est celle dont l’agent affiche le meilleur score.


Chercheurs impliqués :
François Guéna
Caroline Lecourtois

MAP-MAACC | Copyright © -2019 | Tous droits réservés.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet